Devoxx 2019 - Jour 2

Devoxx 2019 - Jour 2

Introduction

Comme pour le jour 1 pas d’ordre de préférence, mais un ordre chronologique. Sauf que la journée a commencé par plusieurs Keynotes dont une exceptionnelle…

Keynote : Le Bonheur au travail : au delà du bullshit.

  • Lien : vers le CFP
  • Speaker : Christian Fauré et son Blog
  • Feedback : Nul autre que Christian ne sait trouver le lien, les mots sur une notion aussi difficile à cerner que le bonheur au travail

Conférence : La sécurité avec Kubernetes et les conteneurs Docker : une histoire sans fin

  • Liens: vers le CFP
  • Speakers :
  • Feedback :
    • L’introduction devrait convaincre toute personne normalement constituée que la vraie question n’est pas “Y a-t-il des failles en PROD”, mais “Quelles sont les failles que j’ai mises en PROD ?”
    • La réponse : AUTOMATISER
    • Une faille dans une image Docker -> re-build -> redeploy
    • idem pour toutes les couches suivantes
    • La conférence présente tout une suite d’outils : buildpacks.io, Harbor, Clair Notary pour un vrai pipeline.
    • Docker et K8S ne vous abstiennent pas (au contraire !!!) d’une vraie politique d’upgrade permanente

Conférence : Comment perdre sa surcharge featurale ?

  • Liens :
  • Speaker : Estelle Landry
  • Feeback : Il faut bien distinguer la complexité accidentelle (code) de la complexité essentielle (métier)
    • Une démarche est possible en utilisant les outils, questions et techniques issues de l’UX
    • Quelques exemples:
      • Golden Circle Why How What
      • Persona -> personnifier l’applicatif lui donner une histoire, de buts, de freins…
      • test des 5 secondes
      • test utilisateur
      • complétion de phrases
      • 6 chapeaux de bono
  • En résumé : des exercices, questions et ateliers issus de l’UX devraient être fait tout au long de la vie d’une application pour sauver les applications d’une fatale surcharge featurale.

Quickie : Les bombes à retardement de l’Event Sourcing / CQRS

  • Liens :
  • Speaker : Thomas Brouillet
  • Feedback : Un quickie c’est court !
    Il y a eu pourtant un maximum de bons conseils et de réels retour d’expérience

Conférence : Back to Basics : Ne perdez plus votre Temps avec les Dates

  • Liens :
  • Speaker : Frédéric Camblor
  • Feedback : Un excellent talk qui permet de découvrir le moyen de ne jamais plus avoir de problème de date (je plaisante !)
    • Les timezonedata changent régulièrement ! Il y a des maj pour java les os, les bases de donées
    • Attention aux dates futures : conseil stocker TZ utilisateur + date heure pour redresser plus tard
    • Avec le DST des heures n’existent pas
    • les années ne font pas 365 jours et les jours ne font pas 24h
    • en Java : Date equals est false si TZ sont différentes ! Le “isEqual” compare vraiment.
    • En JavaScript avant 1970 les offset sont cassés
    • Trè recommandé d’utiliser une lib comme momentjs, dayjs, …
    • Bonnes pratiques (non exhaustif)
      • Serveurs end UTC, DB en UTC, Java -Duser.timezone=UTC
      • Une recherche par date cache souvent un range
      • Stockez et recherchez vos date time en UTC
      • attention aux heures locales : Stoker la TZ de l’utilisateur
      • Si vous êtes sur de la tomezone stockez-la
  • En compléments je propose :

Conférence : Les tests en charge en milieu hostile, ou comment tout faire au dernier moment et s’en sortir comme un prince

  • Liens :
  • Speaker : Guillaume Corré
  • Feedback :
    • Un scénario simple, capturé suffit à faire de bons tests (On peut faire de bon tests complexes Gatling/Scala mais ce n’est pas le scénario de la conférence)
    • C’est profil d’injection qui va donner une charge
    • Pas de test sans monitoring !
    • Un véritable indicateur est par exemple : moins de x% de requêtes en échec
    • et pour finir de très bons conseils pour faire plus (de charge) avec moins (un PC, une VM)

Conférence : Applications web efficaces avec Spring Boot 2

  • Liens :
  • Speakers :
  • Feedback :
    • Peut-on continuer à exposer un service “classique” et profiter du Reactive pour optimiser son code ?
    • La réponse est clairement oui ! Et le résultat est clair et efficace.
    • Sans doute le grand gagnant du ticket “Ce que je ferais en premier après Devoxx”

20 choses à connaitre quand on fait du Kubernetes

  • Liens :
  • Speaker : Alain Regnier
  • Feedback : un vrai retour d’expérience sur K8S. 100% utile. Très orienté Google Cloud par moment

Dev environments: use the nix, Luke!

  • Liens
  • Speakers :
  • Feedback : Un outil très utile pour Python et NodeJS (entre autres) qui permet un environnement isolé et reproductible
    • avec son bash
    • Oui, mais pour NodeJS on a nvm ! NVM est ok jusqu’au moment où on rencontre des dépendances système.
    • Outil sympathique : node2nix prend un package.json pour en faire un .nix
    • Ceci ouvre la porte à un vrai build déterministe

Jest, et les tests JavaScript deviennent un plaisir

  • Liens :
  • Feedback : Que du bonheur ! Un framework de test JS fait pour le confort des développeurs :
    • Rapide (Jasmine Karma -> trop lent), JSDom (Pour se passer d’un browser)
    • Pas de config obscure à la karma
    • Mocks (facile !)
    • Asserts
    • Coverage (fonctionne même out-of-the-box avec IntelliJ)
Informations